Vous allez me le payer !

J’aurais appeler cette note Comment gagner de l’argent avec un blog, ce serait meilleur pour mon audience, et vous allez voir que je vais en avoir besoin ! ūüôā

Il y a quelques jours, Free a secou√© le petit monde de l’Internet en activant par d√©faut une option venant bloquer les publicit√©s sans que l’utilisateur n’en fasse lui-m√™me la d√©marche. Je ne vais pas revenir sur ce qu’il convient d’appeler √† pr√©sent le #FreeAdGate, je l’ai d√©j√† fait longuement ici.

Cette action d√©cid√©e de fa√ßon unilat√©rale posait notamment le probl√®me du financement des petits blogs, ceux qui demandent √©norm√©ment de travail et de passion mais ne rapportent quasiment rien, si ce n’est ce que g√©n√®re la pub. Il y en a des dizaines de milliers, tr√®s g√©n√©ralistes ou de niche. Ces blogs ont de la valeur, cr√©ent de la valeur, diffusent de la valeur… et sont souvent d’excellentes sources d’information ou de connaissances. Xavier Niel, par sa charge hussardesque, nous permet de r√©fl√©chir √† ce que doivent devenir ou rester les FAI, mais aussi √† la place des fournisseurs de contenus, OTT ou pas, et surtout √† leur financement.

Si la pub est – le plus souvent – trop intrusive au go√Ľt de beaucoup de lecteurs, elle reste le principal business model, pour ne pas dire le seul comme le souligne Eric de Presse-Citron. Evidemment, d’autres pistes existent. Ils sont nombreux √† dire qu’ils seraient pr√™ts √† payer pour acc√©der √† un contenu de qualit√©, pour s’affranchir de la pub qui repr√©sente le capitalisme aveugle au yeux de la majorit√©.

La derni√®re fois que j’ai entendu cela, c’√©tait pour Hellotipi qui propose des sites de famille priv√©s, s√©curis√©s et sans pub, o√Ļ les donn√©es appartiennent vraiment aux utilisateurs, contre un paiement « modique » de 5 euros / mois et par famille, que vous soyez 2 ou 200 au sein de celle-ci. Au final, m√™me si les deux ne sont pas comparables, quand Facebook passe le milliard d’utilisateurs « gratuits », Hellotipi ne compte « qu’un » peu plus de 100 000 utilisateurs payants… autant dire, rien en comparaison.

Les gens ne sont pas pr√™ts √† payer, car l’Internet, par le caract√®re de ses mod√®les √©conomiques, a install√© pour beaucoup l’illusion de la gratuit√©. Je ne vais pas vous resservir le vieil adage – et mantra de Facebook – qui dit que si c’est gratuit, c’est que vous √™tes le produit, mais c’est pourtant de cela dont il s’agit, au point que les utilisateurs finissent par se contenter d’une version d√©grad√©e du m√™me contenu plut√īt que d’ouvrir le portefeuille. C’est d√©j√† vrai pour ma g√©n√©ration qui n’est pas n√©e avec l’Internet, inutile de vous pr√©ciser ce qu’il en est pour ceux qui ont aujourd’hui moins de 20 ans.

bordel

A titre personnel, je n’aime pas – comme tout le monde ou presque – les sites couverts de publicit√©, surtout lorsqu’elles sont tr√®s intrusives… et les champions en la mati√®re sont souvent les M√©dias traditionnels venus sur le Web dans un second temps. Ces sites valorisant leur audience de fa√ßon quantitative, il est facile √† comprendre que leurs revenus d√©pendent de leur volume de trafic. Ils sont donc naturellement amen√©s, inconsciemment ou pas, √† davantage traiter les frasques de Depardieu que les sujets de fond car « c’est ce qui fait vendre ». Vous allez facilement cliquer pour voir notre Obelix national et sans doute le dernier de nos punks, en tenue folklorique, je suis s√Ľr que vous ne paierez pas pour cela.

Cette forme de course √† la m√©diocrit√© et au Quick & Dirty est une mauvaise piste et sans doute m√™me, un danger. Le volume d’information que nous produisons est colossal. « A l’aube de l’an 2020, il y aura 10,4 zettaoctects, soit 10 400 milliards de gigaoctets de donn√©es d√©vers√©s tous les mois sur Internet »… Il s’agit majoritairement de contenu inutile, sans int√©r√™t ni avenir, dont le seul effet tangible est de noyer dans la masse des contenus ultra-minoritaires mais de bien meilleure qualit√©. Mais le probl√®me est insoluble car NOUS ne sommes pas pr√™ts √† payer pour du contenu de qualit√©.

Si vous √™tes venu chercher ici une solution, je n’en ai pas. Je regarde attentivement ce que souhaite faire Andrew Sullivan avec sa d√©claration d’ind√©pendance aux Etats-Unis, mais m√™me si cela se pr√©sente bien pour lui – 300 000$ lev√©s d√®s les 1√®res 24 heures – cela ne signifie pas que le pari soit gagn√© pour les autres.

Mon blog a toujours √©t√© pleinement gratuit et le contenu est licenci√© sous une forme tr√®s ouverte de Creative Common. Je gagne ma vie par mon travail, pas ici, et je n’ai pas la pr√©tention de croire que quelqu’un souhaite payer pour lire ce que j’√©cris, surtout seulement en Fran√ßais. Toutefois, j’ai d√©cid√© de me pr√™ter √† l’exercice, en rendant payants tous les posts qui ont « bien march√© », qui ne rel√®vent pas du domaine strictement priv√© et qui me semblent les plus « bankable ». Cela concerne donc toutes les notes parlant d’entrepreneuriat, celles qui sont cens√©es vous aider √† r√©fl√©chir ou vous poser des questions, bref, celles que je pourrais pompeusement appeler « de fond ».

D√®s que ce sera en place, vous devrez payer pour acc√©der ces « Contenus Premium » de fa√ßon illimit√©e. Je n’ai pas voulu mettre en place un Pay per Post car cela ne me semble pas √™tre le meilleur mod√®le. Le tarif sera un plancher de 0,05 euros / semaine que vous pourrez abonder un peu si vous le souhaitez. J’ai fait le choix d’un tarif raisonnable, √† des ann√©es lumi√®res de ce qu’il devrait √™tre si je souhaitais en vivre, car il ne s’agit l√† que d’une exp√©rience – relativement fauss√©e, j’en conviens tout √† fait – et que je ne suis pas √† proprement parler un blogueur.

Je pense laisser ce syst√®me en place quelques semaines ou quelques mois, le temps de voir ce que cela donne. Ce blog redeviendra alors totalement gratuit. J’aurais aim√© le faire avec un blog s’y pr√™tant mieux mais il est difficile de priver qui que ce soit de ses revenus le temps de mes recherches.

Je fais cela pour voir quels enseignements je pourrais en tirer, voir √† quel point mon audience devrait s’effondrer par le simple fait de demander de l’argent et d’accomplir l’acte de paiement jamais aussi fluide que pas d’acte du tout, voir quelles seront vos r√©actions en commentaires (celles des lecteurs habituels mais aussi celles de ceux qui ne font que passer), voir si cela aura un impact sur ma fa√ßon d’√©crire… et tester la solution de valorisation de contenus Tinypass dans laquelle j’aurais aim√© investir si l’occasion s’√©tait pr√©sent√©e, tellement je trouve leur ex√©cution admirable.

Bref, c’est une exp√©rience, mais c’est d√©cid√©, vous allez me le payer… ou pas ūüôā

5 r√©flexions sur “ Vous allez me le payer ! ”

  1. @Agou Merci.

    @Arnaud Le cas de la CB qui est dans une poche loin du Mac est exactement ce que j’entends dans « accomplir l‚Äôacte de paiement jamais aussi fluide que pas d‚Äôacte du tout ». On est tellement dans la facilit√© avec la gratuit√© enti√®rement ouverte que la moindre action est un nouvel obstacle qui peut vite devenir r√©dhibitoire.

  2. Je partage l’avis d’@1zeste2web et c’est un des param√®tres qui m’a fait m’orienter vers la cr√©ation d’une startup B2B et non B2C.

    Je rejoins aussi @Arnaud pour la phase de paiement rapide. Il y avait un projet dont j’ai oubli√© le nom qui s’√©tait lanc√© il y a qq ann√©es pour √™tre une alternative du bouton de don de Paypal. C’√©tait une application de microdon. L’id√©e, donner moins mais plus souvent en un seul clic. Dans ton cas, j’utiliserai certainement qq chose comme √ßa pour acc√©der √† un contenu qui me semble int√©ressant.

    @Arnaud: c’est pas aussi marqu√© dans d’autres pays. Je connais des gens qui proposent des logiciels gratuits avec un bouton de don sur le site et qui en recueillent. La majorit√© des dons sont am√©ricains.

  3. Merci à toutes et tous pour vos feedbacks.

    Dans les tous 1ers r√©sultats, on constate effectivement un effondrement du traffic et des commentaires sur les notes restreintes. Jusqu’ici, tout est normal ūüôā

    @Marc C’est une exp√©rience, pas un nouveau m√©tier ! J’en attend seulement des enseignements √©ventuels, de la mati√®re pour r√©fl√©chir.

    @Alexandre Je suis tr√®s touch√© et flatt√© par cette id√©e mais j’ai peur qu’ils aient un talent que je n’ai pas. Ceci √©tant, c’est vrai que faciliter l’acc√®s est un bon argument de mon√©tisation. Ceci √©tant, je vais √©tudier l’id√©e – en full gratuit, √©videmment…

  4. Ping : Faillite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.