Le Web que l’on veut

Avec le lancement aujourd’hui de la toute nouvelle version – magnifique au passage – de Firefox, Mozilla se positionne davantage encore dans le militantisme pour un Web plus sûr et libre.

Cette jolie vidéo vient appuyer là où ça ne fera jamais assez mal pour que « les gens » comprennent à quel point il est important que l’Internet reste un espace ouvert.

Faites la mise à jour si ce n’est pas déjà fait… ou donnez une chance à Firefox si vous utilisez un navigateur plus commercial. Vous ne devriez pas le regretter.

6 réflexions sur “ Le Web que l’on veut ”

  1. @Got Les barbus du code et autres libristes ont une approche un peu trop exclusive pour devenir Mass Market, ce dernier point étant la seule et unique voie pour protéger les gens de dangers que non seulement ils ne comprennent pas mais ne voient même pas. Que Mozilla puisse faire du marketing dépasse beaucoup de monde, mais c’est pourtant, à mon sens, nécessaire.

  2. Les libristes purs et durs ont une vision trop nombriliste.
    AMHA, le changement cosmétique de Firefox est secondaire. Ce qui compte avec cette version, c’est surtout l’accélération des perfs et l’agrément.
    L’accélération oui. De mon côté j’avais laissé tombé FF parce qu’il se traînait. Là, il a accéléré à un point que j’ai oublié mes autres navigateurs.
    Et l’agrément. l’UX (pour reprendre les termes à la mode), le truc qui était rebutant, et qui l’est encore pas mal avec Thunderbird. On a l’impression que pour pour certains il faut que l’UX soit à chier pour que l’app soit acceptable. Ils sont trop fier d’appartenir à un monde fermé ?
    Et puis conseiller Chrome, pour un libriste, c’est un non-sens. Google n’est pas plus libre qu’Apple ou un autre géant.

  3. @Sanji Depuis que je m’intéresse au software et à Internet, ce débat a toujours été avec une question latente : « Où doit-on mettre le curseur entre pureté et accessibilité ? »

    Je comprend les libristes qui veulent que le monde soit parfait, mais la nature humaine a ses contraintes et elle est imparfaite. « Les gens » peuvent changer, mais lentement. Il faut les y amener par la valeur et l’attractivité. Les softs doivent donc être sexy en plus d’être sûr et performants.

    Si je comprend la question autour des données envoyées par défaut, le débat autour du design de Firefox ressemblant davantage à Chrome est ridicule dans le sens où si cela doit aider davantage de monde à basculer – voir simplement à essayer – Firefox, c’est déjà une avancée forte.

    On peut le déplorer mais avant de découvrir la beauté intérieure de son ou sa compagne, on commence le plus souvent par surtout voir son physique. Les extensions et autres thèmes sont à l’utilisation d’un navigateur peu performant ce que l’alcool est à l’appréciation d’un gars ou une fille moche. Le moment de vérité vient quand tu enlèves les bouts de code qu’il t’a fallu rajouter pour que ça te plaise, comme autant d’alcool qui se dissipe au matin suivant une grosse bringue.

    Comme toi, j’avais abandonné Firefox car trop lent, lourd et daté, non par choix mais par contrainte. Quand tu travailles en permanence avec un navigateur, il doit être performant ou ce sont tes propres performances qui en pâtissent. Je suis heureux d’avoir retrouvé Firefox grâce à l’imparfaite mais quand même pas mal 29 et espère y rester le plus longtemps possible, avec l’espoir que la 30 sera encore meilleure.

  4. Tout ça me donne envie de revenir à Firefox, que j’avais aussi mis au placard pour sa lenteur et ses mises à jour incessantes impossibles à gérer avec ma connexion web campagnarde. Tant mieux, je regrettais les outils de dev que je trouve plus performants que sur Chrome.

  5. j’ai abandonné Firefox 38.0.1, car il ne fait que me ralentir… Alors quand celui ci redeviendra accessible et donc moins lent je m’y remettrais. C’est vraiment con car je suis militant et ne peut pas accéder a la seul technologie que je veux utiliser je me suis rabattu sur explorer en attendant…qqun aurait il une autre solution pour rester militant du web libre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.