Google Keep, question de confiance

Fan d’Evernote, je viens de tester le tout-nouveau-tout-beau Google Keep, lancé cette nuit. J’adore l’interface, totalement épurée et le style simple, très simple, trop simple…

Je ne doute pas qu’ils vont rajouter quelques features avec le temps, une meilleure intégration avec Android mais, aussi les autres devices, en mode Anything Anytime Anywhere. Ce sera sans doute mieux demain.

Toutefois, la vraie question que je me pose quand je découvre ce nouveau produit – et il semble que je ne sois pas le seul – est : Y aura-t-il un demain ?

Google Keep

Avant Google Keep existait… Google Note. Le service a été fermé pour laisser la place à un autre projet, en l’occurrence, celui-ci. Il y a quelques jours, nous avons appris l’arrêt prochain de Google Reader, l’un des services préférés d’une forte communauté d’early-adopters, sans que Google ne propose de solution alternative. Les blogueurs le savent : Feedburner, principal service de flux RSS détenu par Google a un avenir incertain qui se décide dans le brouillard de la stratégie du géant du search.

Sérieusement, comment puis-je confier ma 2ème mémoire, mon cerveau augmenté, le coffre-fort de ce que je sais, à une société incapable d’être consistante et persistante dans ses produits ? Rien n’est éternel, mais cette instabilité venant de sociétés solides comme des rocks ne crée pas les conditions requises pour le développement de la confiance, donc pour que nous leur confions ce que nous avons de plus cher : ce que nous savons.

    Cher Google,

    Bravo pour ta magnifique interface épurée ! Tu sais que j’aime la simplicité et tu m’as fait plaisir. KISS !

    Toutefois, j’ai beau t’aimer très fort et te confier déjà beaucoup de ma vie, tu vas devoir donner un peu plus de perspectives à notre couple si tu veux que l’on se marie vraiment. Tu m’as déjà fait de belles promesses par le passé que tu n’as pas vraiment tenu dans la durée, alors que tout semblait pourtant aller bien. J’ai donc un peu de mal à te croire encore.

    Tu me dis que tu ne veux pas être Evil et je te crois, enfin, je m’y accroche. Mais pour construire ma vie avec toi, je vais avoir besoin de quelques garanties qui me démontreront que tu m’aimes vraiment et que donc, tu m’écoutes avant de prendre des décisions qui ont un impact sur ma vie.

    Bravo pour Google Keep, c’est très joli et bien intégré… mais je vais continuer à passer du temps avec mon pote Evernote, au moins le temps que tu prennes notre engagement mutuel au sérieux.

    Bisous. Je t’aime… bien.