Comment j’ai doublé ma capacité à me concentrer

Avouez que, le plus souvent, vous n’arrivez pas vraiment à vous concentrer. Entre les notifications de votre téléphone ou votre montre, ce gars qui parle trop fort dans votre rame de TGV ou le percolateur de votre @Starbucks préféré qui n’en fini plus de faire des espressos, votre environnement est un enfer permanent. Je vous rassure, le mien aussi 🙂

Comme des millions d’autres, vous avez pourtant tout essayé, comme ce lundi matin où, regonflé à bloc par les bonnes résolutions du week-end, vous avez fermé tous les onglets de votre browser, coupé Twitter, Snapchat et Facebook avant de vous enfermer dans la seule pièce sans fenêtre de votre appartement (Vous étiez sérieusement assis sur les toilettes ?).

Ça n’a pas fonctionné parce que travailler ainsi ne peut pas durer et va à l’encontre de votre mode de vie. Techniquement, c’est un peu comme quand on vous explique que le meilleur moyen d’optimiser la batterie de votre téléphone est de l’éteindre. Oui, sans doute, mais ce n’est pas vraiment pour avoir une brique noire que vous avez investi plus de $500 dedans.

Il y a quelques temps, j’ai découvert un moyen très simple de doubler – c’est une estimation intuitive que je pense conservatrice – ma capacité à me concentrer sur les tâches complexes, et je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps pour le partager avec vous.

Depuis plusieurs semaines, je teste Brain.fm, une jeune startup vraiment extraordinaire. Ce qu’ils font est on ne peut plus simple : Vous mettez un casque sur les oreilles et ils vous envoient de la musique qui va vous rendre meilleur.

Brain.fm est le fruit et 12 ans de travail et de recherches, comme le montrent les nombreuses études scientifiques que vous trouverez ici. La startup – encore en Beta – vous met dans une ambiance sonore qui va créer une sorte de cocon favorisant au choix, votre concentration, votre relaxation ou même la qualité de votre sommeil. Pour être franc, j’étais clairement sceptique avant d’essayer et pourtant…

J’ai commencé par tester les programmes censés augmenter ma concentration et le résultat m’a bluffé. C’est difficile à expliquer, mais j’étais vraiment dans le truc et je « déroulais ». Le cas le plus impressionnant pour moi a été pour la gestion de mes emails. Généralement, je lis tous mes emails immédiatement et marque ceux sur lesquels je devrais revenir plus tard pour action (oui, je sais, c’est nul comme méthode et je ne devrais pas travailler ainsi mais bon, je cherche toujours le meilleur moyen de hacker cette mauvaise habitude). Depuis que j’utilise Brain.fm, quand je m’attaque à ma boite email, c’est comme si je passais en Mode Insane. Vraiment. Mes pensées sont claires, tournées vers le contenu de l’email que je suis en train de traiter et les réponses fusent.

Traiter tous ses emails

Je ne sais pas si Brain.fm fonctionne aussi bien pour tout le monde, et je n’ai pas encore testé les parties Relaxation et Sommeil, mais je pense que vous DEVEZ essayer au moins une heure. Le service n’est pas très cher – moins de $4 par mois – et offre 7 sessions de test gratuites. Pour le prix d’un café sur une grande avenue, vous allez peut-être démultiplier votre efficacité et réduire votre niveau de stress. Quand on est entrepreneur, c’est vraiment un excellent investissement.

Si vous vous lancez – et je sais que vous allez le faire parce que vous voulez devenir meilleur – dites moi par retour d’email ou dans les commentaires sur le blog comment ça s’est passé. Votre avis m’intéresse.

Disclosure : Cet article n’est évidemment pas sponsorisé et je ne suis – malheureusement – pas investisseur dans Brain.fm.

7 réflexions sur “ Comment j’ai doublé ma capacité à me concentrer ”

  1. J’ai très tôt découvert le pouvoir du bruit au travail. C’est une impression toute personnelle mais j’ai toujours travaillé dans le bruit (radio ou musique à un volume raisonnable, télévision en fond sonore….). Ce bruit de fond a toujours été un indicateur de mon niveau de concentration. La concentration était optimale lorsque je n’entendais plus de bruit. Je pense que les efforts faits pour faire abstraction du son mobilisent (chez moi) des mécanismes qui libèrent ma concentration. Je testerai brainfm à l’occasion même si l’environnement collaboratif de bureau ne s’y prête guère.

  2. @Vincent Tu me diras ce que tu en penses. De mon expérience, c’est assez proche de ce que tu décris. Tu entends d’abord la musique, puis tu commences à travailler et tu oublies la musique… mais rien ne vient détourner ton attention.

  3. Travaillant dans un open space, je suis passé au casque pour arriver à vraiment me concentrer. Les mails, ça passe mais quand il faut préparer une présentation, synthétiser des résultats de sources un peu complexe, il faut que je mette de la musique.
    Les études montrent pourtant que travailler en musique doit être réservé aux tâches basiques, quasi automatiques. Et c’est ce que je disais à mes enfants quand ils prétendaient faire leurs devoirs au casque. Mais travailler dans le brouhaha est bien pire.
    J’essaierai brain.FM afin de voir s’il y a une différence avec les effets de ma playlist.

  4. @Olivier Bon retour aux sources ! 😉

    @Phil Si la musique « normale » t’aidait, je suis prêt à mettre une pièce sur le fait que ça va vraiment bien fonctionner pour toi. Tu me diras…

  5. Je commence dès maintenant. Ma femme à coté de moi regarde un film. Le bon moyen de tester. Et demain, je bosse en open space. Encore un bon test. Merci pour ton partage et je te dirai.

  6. J’ai longtemps été persuadé que la musique permettait de se concentrer. Des études montrent que c’est faux. https://dl.dropboxusercontent.com/u/52718775/L%27attention%20et%20Le%20sucre%20%28rediffusion.mp3

    Apparemment dans certains cas, c’est la musique ou autre chose et alors la musique est moins perturbatrice.
    Moi aussi, je travaille en musique. Mais une partie de mon attention est captée. En effet, parfois je m’arrête de travailler en me disant, ah oui, j’aime bien ce morceau
    Mais aussi, on peut travailler plus longtemps en musique, c’est moins austère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.