Un cadeau d’entrepreneur

Dans ma dernière note, nous avons parlé de SEO et du fait qu’il est extrêmement difficile pour un entrepreneur de faire sortir son site du bruit ambiant. Le Graal du SEO reste un bon backlink dans Wikipedia ou sur la Home Page du New York Times, mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple à obtenir. Je suis à des années lumières de boxer dans cette catégorie pour Google, mais j’ai tout de même décidé de vous faire un petit cadeau, à l’approche des Fêtes de Noël.

Il y a quelques années, sur les conseils de Marie, ninja en SEO et Référencement, j’avais passé en DoFollow tous les liens de ce blog, c’est à dire que « j’envoyais du jus » – expression consacrée dans le métier et tellement glamour – aux sites qui disposaient d’un lien ici.

Les backlinks sont une chose, mais avoir la possibilité de poster un article complet, bien écrit et pédagogique, embarquant des liens vers votre site, c’est encore mieux. C’est, pour faire simple, du Native Advertising mais au-delà de l’impact qu’il a sur son lectorat, c’est aussi le genre de matière première que Google adore.

Je vous propose donc les deux cadeaux suivants, en revisitant pour l’occasion en version 2015, le dispositif mis en place l’époque.

1. Le post sponsorisé gratuit

Si vous êtes un entrepreneur à la tête d’une startup française, ayant moins de 3 ans d’existence, faisant moins de $1M de revenus et n’ayant pas levé davantage qu’un fond d’amorçage (disons, $250K) ou… si vous êtes une organisation à but non lucratif qui essaye de régler un problème en France ou dans le monde, je vous invite à rédiger une note de moins de 500 mots pour présenter ce que vous faites. Vous pouvez devez vous vendre, lever ou collecter des fonds, montrer votre MVP ou votre App, dire qui vous recrutez, etc… Vous pouvez ajouter évidemment, photos ou vidéos, à votre convenance. Seules limites en plus de la décence : Je ne veux pas de thématiques autour de la politique ou de la religion.

Je retiendrai les articles les mieux écrits – respectez les gens qui me lisent, ils sont intelligents donc exigeants – pour en poster ici un par mois jusqu’à épuisement du stock, en commençant par ceux qui me séduisent le plus.

Si vous êtes un expert SEO travaillant pour une marque, vous êtes le bienvenu… mais la qualité de votre article et ce qu’il apportera à ses lecteurs fera qu’il sera posté ou non. Assurez-vous de ne pas perdre le temps que vous allez y passer.

Ne vous enflammez pas, un article sur ce blog, c’est quelques milliers de vues « seulement » et un email qui part vers un peu plus de 2000 personnes. Chaque article sera également relayé sur mon compte Twitter et mes autres réseaux sociaux, donc potentiellement quelques milliers de vues additionnelles, si celui-ci est bon et donc relayé. Ce n’est pas grand chose mais c’est le maximum que je puisse raisonnablement faire. On reste donc très loin du Prime Time de TF1 mais gardez à l’esprit que l’audience que je touche est généralement très sympa et vraiment qualifiée. On y compte notamment pas mal d’entrepreneurs, d’investisseurs, de journalistes / blogueurs et autres gens biens. On ne sait jamais ce qui peut en ressortir.

2. La foire aux Backlinks

J’ai passé en DoFollow les liens des commentaires, pour vous offrir quelques backlinks donc une petite contribution à votre traffic. Si votre article n’est pas retenu ou si vous avez la flemme de l’écrire, c’est votre meilleure option.
Pour être éligible, vous devez :

  • Commenter au moins 3 fois (je veux éviter le spam et donner une prime à ceux qui font l’effort de travailler « à la main »).
  • Mettre votre nom dans le champs Auteur et pas une suite de mots clés, j’aime bien savoir avec qui je discute.
  • Mettre votre lien sur la partie de votre commentaire qui vous intéresse – y compris les mots clés ciblés – pour peu que celui-ci veuille dire quelque chose et soit en rapport avec le sujet de la note en question. Si vous n’y arrivez pas, essayez au moins de nous faire rire.

J’enlèverai les liens de ceux qui ne seront pas « raisonnables » pour ne pas pénaliser ceux qui le sont.

Pourquoi offrir ces deux cadeaux ?

Parce que nous avons doucement perdu l’habitude d’offrir et de partager sur Internet si on n’y gagne rien, et qu’une des formes de l’Internet que j’ai le plus aimé est appelée à lentement disparaitre sous cette tendance.

Parce qu’il y a des tas de projets qui meurent faute d’exposition, alors qu’ils auraient leur place ou, pour le moins, devrait avoir leur chance. Passer sur ce blog ne va pas suffire à en faire des succès, mais peut-être contribuer à leur permettre d’obtenir un article chez un média majeur, à recruter un codeur talentueux ou à rencontrer l’investisseur qui leur manque.

Parce que c’est dans ma nature de faire ce genre de chose, que cela me ressemble et que cela me manque quand je ne le fais pas.

Parce qu’être un entrepreneur est très difficile, donc nous devrions être toujours plus solidaires et nous entraider lorsque cela est possible.

Parce que j’espère que cela va inciter ceux qui sont dans l’ombre à se manifester un peu plus souvent et à venir discuter avec nous, nous faisant croire ainsi que les blogs ne sont pas encore morts et que l’Internet n’est pas seulement marchand.

N’hésitez pas à relayer cette note à vos amis entrepreneurs – sociaux ou pas – ou qui font du SEO. Cela devrait leur parler à défaut de peut-être les intéresser…

7 réflexions sur “ Un cadeau d’entrepreneur ”

  1. C’est tellement vrai malheureusement: « nous avons doucement perdu l’habitude d’offrir et de partager sur Internet si on n’y gagne rien »
    Bonne initiative en tout cas! 😉

  2. J’ai créé 2 structures,
    http://www.ICT-a.ch pour un réseau de conseillers numériques, pour activités commerciales. Même si nous avons inclus dans le règlement que 6% des activités facturées, seront réalisées bénévolement pour des organismes à buts non lucratifs ou des projets humanistes ou humanitaires…

    Et http://www.CloudReady.ch sans aucune trésorerie, ni trésorier, afin d’assurer des activités « PRO bono », du partage, des échanges, et du « culturisme digital » pour ma région, qui en a terriblement besoin. Le sous-développement numérique guette la Suisse romande, même si c’est le berceau de nombreuses startups digitales, la population est juste « sans » formation numérique accessible. Le fait de séparer en 2 structures, permet de « clarifier », le gratuit, du reste 😉

    A ce sujet, ceux qui souhaitent rejoindre nos « tables rondes » de curation collective, ou veille collaborative, sont welcome. C’est privé pour favoriser la libération des échanges d’expériences, et de mésaventures éventuelles, instructives, mais guère publiable. Me pousser 1 email ou 1 call si pas de réponse email: +41793092886.

    Nous aurons un projet à soumettre bientôt: passez me voir, pour ceux qui participeront au LIFT 2016: http://liftconference.com/lift16/workshops/user-freedom-digital-humanity-era
    NB: réduction de 30% pour ceux qui passeront par moi (idem, me faire 1 call ou un LinkedIn… (Twitt et email plus aléatoires… Un Facebook à la rigueur…)

  3. Bonjour Pierre Olivier,

    Je trouve enfin le temps de venir relire ton blog et de profiter aussi au passage de ta généreuse offre.

    J’en profite donc pour un petit lien vers SunnyReports, https://www.sunnyreports.com, un outil de reporting google adwords que j’édite avec mon frère (on travaille en famille, un à toulouse, l’autre à San Francisco).

    L’outil est destiné aux agences, régies pubs et freelance gestionnaire de campagnes Google Adwords qui veulent gagner du temps avec leur reporting client. Créer des rapports custom, envoyés par email, en PDF ou XLS et réutilisable en un clic.

    Je profite à y être de mettre un lien vers notre outil gratuit de requête AWQL (Adwords query language) https://www.awql.me.

    Merci pour le coup de pouce 🙂

  4. @Bastien Si tu fais un joli article expliquant la génèse du projet, ce que vous avez raté et ce que vous avez réussi, puis ce que vous avez devant vous, je peux le poster en tant que note à part entière. L’article doit aider d’autres entrepreneurs à apprendre de ton expérience, c’est l’idée.

    Tu veux rédiger quelque chose ?

  5. Bonjour
    je suis dans la création de bijoux pour des sites comme http://www.ithemba.fr (le plus connu), j’ai l’envie d’être indépendant et je souhaiterais faire mon blog, ou créer un site afin de me faire connaitre mais j’avoue que le monde internet est trop peu connu de ma part et les termes employés sur les sites que je consultes me sont totalement inconnus, comment bien débuter? comment maîtriser ce jargon? comment comprendre le fonctionnement de internet?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.